Dialogue avec Moulaye Touhani Haidara

Il est le coordinateur du réseau des radios communautaires Aadar Mali ( 153 radios) , et également le représentant du Hub ( réseau de distribution des productions de Radio Nederland au Mali) . En visite aux Pays- Bas au mois de juillet 2012, il se confie à Afromedias .

Afromedias, Pays-Bas

Quelle est l’importance aujourd’hui d’être un responsable d’un réseau de 153 radios communautaires ?

C’est une grande responsabilité, parce que ça  amène le responsable de ces radios à plus s’impliquer et s’intéresser à  la gestion de ces radios. Une recherche de partenaires pour soutenir ces radios  est indispensable

Quels sont les défis majeurs de pareil réseau ?

Les priorités sont : la formation, l’obtention des équipements et leur maintenance. Il également ajouter les productions et leurs échanges au sein du réseau. Des émissions thématiques qui traitent des préoccupations des populations locales au travers des la promotion des langues locales.

Quelles sont les réalisations dont vous êtes personnellement fier jusqu’à présent ?

La mise en place d’un réseau opérationnel, l’amélioration de certaines conditions des populations grâce à des émissions réalisées en langues locales maliennes, et puis l’intégration de ce réseau à un niveau de partenariat internationale médiatique.

Quelles sont les échecs auxquels vous avez été confronté dans  cette entreprise ?

Ne pas avoir pu mobiliser suffisamment de ressources pour atteindre vos objectifs en particulier dans la formation et l’obtention des nouveaux équipements pour notre réseau. La cause essentielle est l’insécurité qui sévit dans le Nord du Mali en proie à une rébellion.

Quels sont vos objectifs pour  l’avenir ?

L’autofinancement de nos projets pour atteindre une certaine autonomie. Pour y arriver nous allons nous efforcer de développer des activités génératrices de revenus en adhérant à une plateforme comme Afromedias qui  a pour philosophie de faire du fundsraising.